Acheter un chat
Bienvenue Chat Le Chaton Acheter un chat

Le Chaton

imprimer aA+ Aa-
Acheter un chat

Acheter un chat

Le chat est l’un des animaux domestiques les plus prisés. Son caractère à la fois obstiné et enjôleur en fait un membre de la famille tout à fait fascinant. D’une manière bien spéciale, et bien à eux, les chats enrichissent la vie.

À quoi faut-il faire bien attention lorsqu’on achète un chat

La décision est prise, certes, mais l’achat d’un chat requiert au préalable un travail de réflexion et de préparation. Un chat n’est pas un objet décoratif que l’on achète et que l’on pose dans un coin. Sur ses quatre pattes, Minou est un membre de la famille à part entière qui doit se sentir bien et en sécurité dans sa nouvelle maison.

Êtes-vous prêt pour un chat?

Un chat est un être vivant qui ne doit pas être adopté avec désinvolture ou sur un coup de tête.

Question 1 - La responsabilité

La petite boule de poils est mignonne, joueuse et câline, mais ces caractéristiques attachantes ne viennent pas sans leur lot de responsabilités. La responsabilité de le nourrir, celle de le soigner, de l’éduquer, de l’amener chez le vétérinaire et surtout celle de s’en occuper et de l’occuper. Un chat représente un engagement sur de nombreuses années, car il peut vivre jusqu’à 20 ans et parfois plus encore. Êtes-vous donc disposé à assumer aussi longtemps la responsabilité d’un chat?

Question 2 - La famille

Toute la famille est-elle d’accord pour prendre un chat ou est-ce le souhait d’un seul de ses membres? Les chats sont des séducteurs capables de convaincre les plus réticents à son arrivée. Mais que faire si ce n’est pas le cas? Tout le monde n’est pas une personne à chats. Certains restent parfaitement insensibles à ces petites boules de poils ou ne les apprécient carrément pas du tout. Pour éviter tout conflit et assurer le confort de l’humain comme de l’animal, l’acquisition d’un chat doit toujours naître d’une décision commune et faire l’unanimité dans la famille.

Le terrain allergique est aussi un point important. Si un membre de la famille est allergique aux chats, il n’est pas judicieux d’accueillir ce tigre d’appartement. Il existe certes des traitements médicaux, mais leur efficacité à 100% n’est pas toujours garantie. Ni l’humain, ni l’animal ne doivent souffrir, aussi la question des allergies doit impérativement être considérée avant d’acheter un chat. Il serait vraiment triste de devoir vous séparer d’un chat, à peine arrivé chez vous, en raison d’une allergie.

Question 3 - Dedans ou dehors

Il convient aussi de décider avant l’achat si la boule de poils sera un chat d’intérieur ou d’extérieur. L’environnement dans lequel vous vivez est-il suffisamment sécurisé pour laisser sortir un chat? Faut-il clôturer le jardin pour que Minou puisse au moins en profiter? Ou, le nouveau compagnon devra-t-il exclusivement vivre à l’intérieur?

Question 4 - Mâle ou femelle

Le sexe du chat n’est pas non plus anodin. Chez les chats aussi, les mâles et les femelles affichent quelques différences. Ainsi, les mâles sont, au cours de leurs jeunes années ou du moins jusqu’à la castration, généralement plus joueurs que les femelles. Toutefois, les femelles peuvent être considérées comme plus têtues. Quel que soit le choix, un mistigri est toujours une magnifique créature et un enrichissement pour toute la famille.

Question 5 - La race

Souhaitez-vous un joyeux croisement ou un chat de race avec pedigree? Ce n’est, à vrai dire, qu’une question de préférences personnelles. Les chats de race sont peut-être plus prévisibles dans la mesure où ils ont été élevés pour développer certains traits de caractère.

Question 6 - Chaton ou chat adulte

Enfin, la question de l’âge se pose. Souhaitez vous accueillir un chaton ou un chat adulte? Un chaton sera certes plus facile à éduquer qu’un grand matou, mais il demandera aussi beaucoup plus d’attention et de soins. 

Les préparatifs

Planifiez de préférence l’arrivée le week-end
C’est une période de calme pendant laquelle toute la famille est généralement présente. Accordez à votre nouveau petit pensionnaire toute l’attention nécessaire et témoignez-lui beaucoup d’amour: votre chaton s’habituera rapidement à son nouvel environnement et verra en vous sa nouvelle famille.

L’arrivée d’un chat se prépare. «Récupérer le chat et le rapporter» n’est tout simplement pas la bonne manière de procéder. Toute une série d’accessoires et d’équipement est nécessaire, ainsi qu’un certain travail personnel pour être prêt à accueillir un nouveau membre de la famille. Il ne faut pas oublier que le chat est une responsabilité sur de nombreuses années. Il ne faut pas non plus sous-estimer le travail. Un chat doit être nourri, sa litière doit rester propre et bien d’autres choses encore. De plus, vous allez retrouver des poils partout et aurez absolument besoin d’un aspirateur.

Avant que le colocataire aux pattes de velours n’investisse le logement, il faut aussi s’assurer qu’il sera en sécurité. Quel que soit leur âge, les chats sont curieux et explorent leur environnement. Pour cela, ils ne se contentent pas de rester au sol. Ils sont très attirés par les étagères et les armoires, et aiment particulièrement pousser des éléments de décoration jusqu’à les faire tomber. Les objets précieux ou de valeur sentimentale devront donc, du moins dans un premier temps, être protégés ou rangés.

Les premiers pas de votre chaton chez vous

La découverte de son nouvel environnement, des membres de la famille ainsi que d’autres animaux domestiques éventuels déjà présents au sein de votre foyer est une phase importante pour votre chaton. Pour cette raison, veillez à ce qu’elle se déroule progressivement et tout en douceur. Laissez-lui le temps (ainsi qu’à vous-même!) de trouver ses marques! Pour qu’il se sente protégé et en sécurité dans son nouvel environnement, veillez à acheter et à installer tout ce dont il aura besoin avant son arrivée: la litière, des jouets et de la nourriture.

Évitez toute agitation
Gardez à l’esprit que votre chaton vient d’arriver dans un environnement qui lui est complètement étranger. Freinez votre enthousiasme et n’exigez pas trop de votre nouveau compagnon. Laissez-lui du temps pour découvrir son nouveau territoire: une atmosphère calme et détendue est primordiale. Veillez également à ce que vos enfants ne le brusquent pas et soient doux avec lui. Vous n’avez sûrement pas envie que votre adorable chaton devienne peureux et sauvage!

Éleveur ou refuge?

Si vous désirez acheter un chat, la visite des éleveurs et des refuges des environs s’impose. Ils ont tous des boules de poils en manque de câlin à la recherche d’un nouveau foyer à confier. Que vous vous rendiez dans un refuge ou chez un éleveur, observez bien les lieux et recueillez un maximum d’informations. Les animaux sont-ils en bonne santé et bien soignés, l’environnement est-il propre? Suivez votre instinct. Si un éleveur ou un refuge vous fait mauvaise impression, allez chez un autre.

Les éleveurs

Les éleveurs se spécialisent généralement dans une race précise. C’est appréciable, car ils sont en mesure de donner de nombreuses informations sur les caractéristiques de la race en question. Le pedigree du chat est également connu. Il est toujours judicieux d’en savoir plus sur les origines du chat et de trouver un interlocuteur avec qui partager ses doutes éventuels.

Les refuges

Les refuges abritent des chats de toutes les races. Le choix est donc très large. Toutefois, il est impossible de savoir ce qu’a vécu le chat avant d’arriver au refuge ou d’où il vient. C’est la raison pour laquelle les chats de refuge sont moins chers que les chats d’élevage, mais tout aussi adorables.

Combien coûte un chat?

Un chat coûte de l’argent, ce qui est une bonne chose puisque malheureusement, il existe encore des gens qui n’accordent de valeur qu’à ce qui est acheté.

Chez un éleveur, un chat de race coûte généralement entre CHF 500 et CHF 1200, ou même plus. Tout dépend de la race du chat et de son pedigree.

Pour leurs petits protégés à fourrure, les refuges ne demandent qu’une contribution symbolique. Le prix est généralement fixé selon l’âge du chat. Ainsi, un chaton coûte en moyenne CHF 250, et il faut compter entre CHF 280 et CHF 300 pour un chat adulte. Les refuges ont aussi quelques chats de race avec pedigree. La contribution symbolique demandée pour ces chats spéciaux est donc plus élevée.

Équipement et accessoire à prévoir avant l’achat

Pour être heureux, un chat a aussi besoin d’équipements et d’accessoires. Par exemple:

  • Une litière
  • Un arbre à chat
  • Des jouets
  • Un lit ou un panier
  • Un panier pour le transporter et des écuelles

La litière

Les bacs à litière pour chats existent en plusieurs couleurs, formes et matières. Il faut surtout veiller à la taille du bac, qui doit faire au moins la longueur du chat. Si on a plusieurs chats, il faut idéalement prévoir un bac à litière par chat. 

L’arbre à chat

À la fois plate-forme d’observation et griffoir, l’arbre à chat est très apprécié par les tigres d’appartement. Gratter, se faire des griffes, escalader, sauter ou tout simplement observer du sommet... Bref, tout ce qu’un petit félin adore.

Les jouets

Le chat est une créature vivante et non un simple objet décoratif. Il veut être caressé, câliné et diverti. Sur ce dernier point, rien ne vaut les jouets. Les chats aiment particulièrement les balles et les souris en fourrure synthétique. Il suffit de les lancer pour que nos gentils petits prédateurs à pattes de velours les pourchassent. Autre avantage: si, exceptionnellement, son maître n’a pas de temps à lui accorder, le chat peut très bien s’occuper tout seul avec ces jouets. Le pointeur laser est aussi un excellent divertissement pour ces petits chasseurs. Il faut néanmoins être vigilant sur l’étiquetage du pointeur, car il en existe de différentes puissances. De plus, il ne faut jamais pointer le laser directement sur le chat, afin de ne pas endommager ses yeux. Les jeux d’intelligence sont aussi très prisés pour diversifier le quotidien du chat. L’idée est de cacher une friandise dans le jouet pour que Mistigri la trouve et l’en extirpe. Comme ce n’est pas si simple, c’est une excellente occupation. Les tunnels bruissants ainsi que les tunnels en tissu ou en fourrure synthétique garnis de papier rencontrent aussi beaucoup de succès. Ils bruissent et crépitent de manière captivante pour le chat lorsque celui-ci y pénètre, pour faire de nombreuses découvertes.

Un lit ou un panier

Le lit ou le panier dans lequel votre chat se reposera est tout aussi important que les jouets, l’arbre à chat ou le bac à litière. Confortablement installé, Minou aimera y somnoler et s’y détendre. Les «nids douillets» sont aussi très appréciés. Ce lit couvert d’un toit offre au compagnon aux pattes de velours à la fois un couchage et un refuge. 

Un panier pour le transporter et des écuelles

Les écuelles, l’une pour l’eau, l’autre pour la nourriture, et le panier de transport comptent, avec la litière parmi l’équipement de base incontournable pour un chat. Le mieux est de disposer de plusieurs écuelles afin de pouvoir régulièrement les changer et garantir ainsi leur parfaite propreté. Les écuelles en céramique ou en acier sont les plus pratiques, car il est possible de les passer au lave-vaisselle.

Le panier de transport doit pour sa part être résistant et surtout adapté à la taille du chat. Un panier de transport trop petit est un véritable supplice pour un chat. A contrario, dans un panier trop grand, le chat peut glisser au gré des mouvements et se blesser.

Dangers domestiques

La prudence est mère de sûreté! Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais votre domicile est plein de pièges qui pourraient être fatals à votre chat. Prenez les mesures adéquates pour le protéger et prévenir d’éventuels accidents domestiques.

  • Cachez les câbles électriques.
  • Protégez les prises de courant.
  • Rangez les insecticides, les désherbants, la mort aux rats et les médicaments hors de portée de votre chat.
  • De même, veillez à placer tout objet dangereux (élastique, punaise, clou, etc.) hors de portée de votre chat.

Les chats adorent s’installer confortablement dans les armoires, les tiroirs, les corbeilles à linge voire dans le tambour d’une machine à laver ou d’un sèche-linge. Pensez-y afin de limiter les risques d’accident pour votre nouveau compagnon. Prenez également l’habitude de faire attention à l’endroit où vous posez le pied, et avant de fermer une porte, assurez-vous que votre chaton ne se trouve pas dans la pièce.

Les bonnes habitudes

  • Ne laissez pas traîner de sacs plastiques.
  • Fermez toujours les couvercles des poubelles et l’abattant de la cuvette des toilettes.
  • Protégez les prises de courant et les câbles visibles au moyen de dispositifs adaptés. Fermez les fenêtres lorsque vous quittez votre domicile et équipez les fenêtres basculantes de dispositifs de sécurité spéciaux. Ces dernières peuvent être un piège mortel pour les chats!
  • Faites attention à votre fer à repasser. Il peut causer de graves brûlures.

Les plantes d’intérieur

Les chats évitent instinctivement les plantes toxiques pour eux. Néanmoins, il faut savoir quelles plantes sont susceptibles de représenter un danger pour eux et y renoncer chez soi. Demandez à votre vétérinaire une liste exhaustive des plantes à éviter. Ci-après quelques-unes des principales:

  • le cyclamen,
  • le houx,
  • le gui,
  • la glycine,
  • le philodendron,
  • l’azalée,
  • le rhododendron,
  • la belladone,
  • le laurier rose,
  • le poinsettia, l
  • e lierre,
  • l’aucuba,
  • le pois de senteur,
  • le ficus, 
  • etc.
  • facebook
  • youtube