La croissance et l'alimentation du chat
Bienvenue Chat Le Chaton La croissance et l'alimentation du chat

Le Chaton

Print
La croissance et l'alimentation du chat

C’est pendant la phase de croissance de votre chat que se construisent les bases de sa santé future. Une multitude de spécificités doivent être prises en compte dans l’alimentation de votre animal, lors de la croissance comme à l’âge adulte. Une alimentation répondant spécifiquement aux besoins de votre chat lui garantit une nourriture équilibrée, contenant tout ce qu’exigent son âge, sa race et ses habitudes de vie.

La croissance de votre chat

Vous pouvez contrôler la croissance de votre chaton en suivant sa prise de poids quotidienne (de 10 à 30 g par jour selon la race). Il est important de toujours le peser à la même heure. Le chaton doit être pesé une fois par jour avant son sevrage, une fois par semaine à partir de 2 mois, puis une fois toutes les deux semaines.

 

Facteurs susceptibles d’influencer la croissance des chats

Les particularités du chat

Race: la même règle s’applique à la plupart des animaux, à savoir que la durée de la croissance est proportionnelle à la taille de la race.

Sexe: le chat mâle présente un potentiel de croissance supérieur à celui de la femelle. Sa croissance est donc plus longue de quelques semaines et il pèsera plus lourd.

Facteurs génétiques: à la naissance, le chaton dispose des gènes que lui ont transmis à parts égales sa mère et son père. La taille, la corpulence et les autres particularités morphologiques de ses parents peuvent donc influencer sa croissance.

Facteurs environnementaux

Hygiène: une hygiène médiocre fragilise la mère et peut nuire à toute la portée.

Stress: comme tous les jeunes animaux, les chatons grandissent aussi pendant leur sommeil. Même s’ils dorment moins à partir de deux mois, la qualité de ce sommeil, en particulier sa profondeur, continue de jouer un rôle essentiel dans leur croissance.

Important: le sommeil profond est essentiel à la bonne croissance des chats. Par conséquent, ne vous amusez pas à réveiller votre chaton quand il dort.

 

Qualité de l’alimentation

Même si le tube digestif du chaton nouveau-né ne lui permet d’abord que de digérer le lait (de sa mère), il va évoluer au cours de la croissance jusqu’à ne plus pouvoir assimiler le lactose (sucre du lait) à l’âge adulte. Pour une croissance harmonieuse, le chaton a besoin d’un apport équilibré en protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux et oligoéléments sous une forme adaptée aux caractéristiques physiologiques et digestives des félins.

 

Les différents types d’alimentation

Repas «maison»
Il s’agit des repas que vous préparez vous-même pour votre animal, à base p. ex. de viande cuite, de riz et de légumes. Vous pouvez contrôler la qualité de leur composition. Le plus difficile est de composer la ration de sorte qu’elle apporte à votre chaton tous les nutriments vitaux en quantité suffisante et de manière équilibrée. Préparer soi-même quotidiennement les repas de son chat est bien plus coûteux que d’acheter un aliment industriel et requiert un certain temps de préparation. De plus, la nourriture s’altère plus rapidement.

Ne donnez jamais uniquement de la viande
Dans la nature, bien qu’étant tout à fait carnivore, le chat ne mange pas seulement les muscles ou le foie de ses proies, souvent herbivores ou omnivores, mais aussi les os et les viscères.

Nourriture industrielle
Le principal avantage de ce type d’aliments est de vous donner la certitude d’apporter à votre chat tous les nutriments nécessaires à sa croissance régulière et à son développement harmonieux en quantité suffisante. Les aliments industriels sont préparés avec soin, contiennent les mêmes matières premières de grande qualité que l’alimentation humaine et sont soumis aux mêmes règles sanitaires. Par ailleurs, les chats sont particulièrement friands de ce type de nourriture.

Restes de table
Si vous voulez nourrir votre chat de façon équilibrée, ne lui donnez pas vos restes de table. Cela évitera en outre qu’il ne vienne ensuite quémander lors de vos repas ou de leur préparation parce qu’il identifie à l’odeur votre nourriture comme la sienne.

Changement d’alimentation
Tout changement brusque d’alimentation peut entraîner des troubles digestifs. Une phase de transition d’une semaine, au cours de laquelle vous mélangerez progressivement le nouvel aliment à la nourriture actuelle, est indispensable.

Aliments humides
Les aliments humides contiennent en moyenne 80% d’eau et un chat a besoin d’une ration quotidienne d’environ 300 à 400 g.

Aliments secs (croquettes)
Les aliments secs contiennent moins de 14% d’eau, généralement 8 à 10%. En raison de leur forte concentration en éléments nutritifs, ils sont pratiques et économiques. Une ration quotidienne de 40 à 90 grammes est suffisante pendant la croissance de votre chat. Les chats aiment grignoter des croquettes et prendre plusieurs petits repas dans la journée. Les croquettes se conservent longtemps sans perdre de leur croquant et leur manipulation est hygiénique. Les aliments secs sont faciles à stocker (dans un endroit frais et sec, à l’abri des rayons directs du soleil) et à doser. Il est recommandé de respecter les rations quotidiennes figurant sur l’emballage afin d’éviter de donner trop ou pas assez de nourriture.

Calculs vésicaux
Les chats nourris avec des aliments secs ne souffrent pas plus souvent de calculs vésicaux que ceux qui mangent des aliments humides.

Eau fraîche
Quelle que soit l’alimentation que vous choisissez, votre chat doit disposer en permanence d’une écuelle propre remplie d’eau fraîche.

 

L’alimentation des chatons

Dans les premières semaines de sa vie, le chaton a des besoins alimentaires particuliers, qui changeront lorsqu’il grandira.

Le chaton jusqu’à 4 mois
Le chaton peut consommer des aliments solides dès la 4e ou 5e semaine. Dans un premier temps, ils doivent être préparés sous forme de bouillie en étant mélangés à de l’eau chaude ou à du lait spécial chaton. Vous pouvez réduire progressivement la quantité de liquide jusqu’à ce que votre chat accepte complètement les aliments secs.

Le chat à partir de 4 mois
Même après l’apparition des dents définitives, les besoins en nutriments indispensables à la croissance restent inchangés jusqu’à l’âge d’un an environ. Seules les quantités de nourriture changent et augmentent jusqu’à cet âge. Ce type d’alimentation est également recommandé pour les chattes gestantes et allaitantes, car sa composition spécifique est aussi parfaitement adaptée à leurs besoins.

Les premiers repas

Évitez absolument de changer brutalement l’alimentation de votre chat, car il risquerait de développer des troubles digestifs. Continuez de lui donner l’aliment auquel il est habitué au moins pendant quelques jours. Renseignez-vous auprès du propriétaire précédent ou de l’éleveur sur ses habitudes alimentaires (nombre de repas, aliment rationné ou à volonté) ainsi que sur le type d’aliment.

Si vous souhaitez changer l’alimentation de votre chat, prévoyez une phase de transition d’environ une semaine, au cours de laquelle vous passerez progressivement au nouvel aliment. Cette période permet de réduire le risque de troubles digestifs grâce à une modification harmonieuse du régime alimentaire.

Changement de nourriture

alimentation changement

Ne donnez jamais vos restes de repas à votre chat. Non seulement c’est mauvais pour sa santé, mais cette habitude l’encourage également à quémander et à dérober de la nourriture sur la table à la moindre occasion. Une alimentation déséquilibrée favorise en outre le surpoids chez l’animal adulte. Veillez à ce que votre chat ait toujours suffisamment d’eau fraîche à disposition et à ce qu’il puisse prendre ses repas au calme.

  • facebook
  • youtube