Les chatons - Royal Canin
Bienvenue Chat Le Chaton Les chatons

Le Chaton

imprimer aA+ Aa- RSS
Les chatons

Ils explorent leur univers sur leurs pattes encore mal assurées et observent de leurs grands yeux curieux tout ce qu’il se passe autour d’eux: les chatons. 

Avant d’accueillir un chaton

La décision d’adopter un chaton ne doit pas être prise à la légère. Ce n’est pas un simple bibelot que l’on pose au hasard dans sa maison. Au contraire: choisir d’accueillir un nouveau membre dans la famille, c’est accepter d’en assumer la responsabilité sur de nombreuses années.

Par conséquent, adopter un chaton doit être une décision mûrie.

L’espérance de vie

Un chat peut vivre jusqu’à 20 ans. Tout au long de ces années, votre petit félin vous apportera beaucoup de bonheur mais nécessitera également beaucoup de travail. Vous devez donc prendre le temps de réfléchir à la question suivante et y répondre avec honnêteté: êtes-vous disposé à partager jusqu’à 20 ans de votre vie avec un chat?

Travail

Un chat est à la fois un membre de la famille, un compagnon attentif et affectueux et une source de joie. Mais il est également synonyme de travail: laver et remplir l’écuelle, nettoyer la litière, rendre régulièrement visite au vétérinaire voire jouer un rôle de portier si l’animal sort à l’extérieur. 

Désordre

De même, un chat est parfois synonyme d’un certain désordre. Vous retrouverez ainsi des poils ici ou là, des jouets qui traînent, sans compter que certains préfèreront manger leur nourriture à côté de leur écuelle plutôt que dedans. 

Responsabilité

Adopter un chat implique un lot de responsabilités et bien plus encore. Par exemple, dites adieu aux départs spontanés en voyage, à moins qu’un membre de la famille ou qu’un ami n’ait la gentillesse de s’occuper de votre petit compagnon en votre absence. En effet, il est absolument inenvisageable de laisser un chat seul et livré à lui-même pendant le temps de vos vacances. Même s’il est bien plus indépendant que les autres animaux, il peut également souffrir de la solitude. En d’autres termes, être le propriétaire d’un chat ne décharge pas de certaines obligations.

Il convient de prendre le temps de réfléchir à tous ces facteurs avant d’adopter un chaton. N’oubliez pas non plus que le petit chat aux grands yeux que vous trouvez si mignon et pataud va grandir et développer, tout comme un être humain, son propre caractère.

Où trouver votre chaton?

Une fois votre décision prise, vous vous demanderez alors sûrement où trouver le chaton de vos rêves.

  • Dans une ferme?
  • Chez un éleveur?
  • Ou dans un refuge?

Adopter un chaton né dans une ferme

On trouve des chats dans presque toutes les fermes. Peu d’entre eux étant castrés, il naît chaque année un grand nombre de chatons dans les fermes suisses que les propriétaires sont ravis de confier – généralement gratuitement – à une famille aimante. 

Adopter un chaton d’élevage

Si vous souhaitez adopter un chaton de race, le plus simple est souvent de s’adresser à un éleveur qui vous remettra également le pedigree de l’animal. Cependant, les chats d’élevage ont un prix qui peut facilement atteindre un montant à trois chiffres.

Adopter un chaton dans un refuge

Enfin, il vous reste également la possibilité de vous adresser à un refuge, qui recueille chaque année un très grand nombre de chats et des chatons. L’avantage du refuge? Ici, vous pouvez rendre visite aux petits félins en toute tranquillité et prendre le temps de faire connaissance. De plus, les chatons des refuges sont souvent déjà vermifugés et vaccinés lorsque vous les ramenez chez vous.

Nourriture et équipement

Le chaton a bien sûr besoin d’équipements et – cela va soi – de nourriture.

La nourriture

S’agissant de la nourriture, vous trouverez chez pratiquement tous les fabricants des aliments spécifiques, parfaitement adaptés aux besoins des chatons.

Un apport en énergie suffisant est essentiel pendant la première phase de croissance. Les jeunes chats doivent bien grandir, terminer la formation de leurs organes et constituer leur système immunitaire. Choisissez en outre un aliment pour chatons hautement digestible afin d’éviter de surcharger l’appareil digestif encore fragile de votre petit félin. Certains nutriments tels que la vitamine C, la vitamine E, la lutéine et la taurine peuvent contribuer à soutenir les défenses naturelles.

Il est conseillé d’habituer le chaton aussi bien à un aliment sec qu’ humide afin de lui faire découvrir les deux textures et de minimiser le risque d’une préférence ultérieure pour l’un ou l’autre. 

Les jouets

Le chaton a besoin d’assouvir son instinct joueur très prononcé. Balles, tunnels à bruissement ou souris en fourrure sont autant de jouets très appréciés que vous trouverez dans les magasins spécialisés. Important: veillez à choisir un jouet sans substances toxiques qui ne soit pas trop petit afin de prévenir une ingestion mortelle dans le pire des cas. 

Coin refuge

Un chaton a également besoin d’un lieu pour s’isoler. Ce coin où il peut se réfugier lui procure un sentiment de protection, de sécurité et de tranquillité. À cet effet, l’idéal est de mettre à sa disposition un nid douillet ou un arbre à chat avec une grotte. Ce dernier présente l’avantage de disposer d’un cordage en sisal, un véritable délice pour faire et gratter les petites griffes.

Dormir
Le sommeil aussi est une activité essentielle à la croissance de votre chaton. Il alterne des phases de sommeil léger, pendant lesquelles il reste à demi éveillé, et des phases de sommeil profond, ou paradoxal, pendant lesquelles il rêve dans un état de détente totale. A partir de deux mois, ses rythmes de sommeil évoluent. Adulte, il dormira en moyenne 13 à 16 heures par jour, réparties sur 24 heures.

  • Respectez l’horloge interne de votre chaton
  • Encouragez l’exercice physique en jouant avec lui
  • Ne réveillez jamais votre chaton

Autres équipements

Outre un arbre à chat et des jouets, le chaton a besoin d’autres équipements comme des écuelles et une litière. Choisissez-les avec un bord qui ne soit pas trop haut pour qu’il puisse s’alimenter et utiliser ses toilettes facilement. 

Le moment idéal

Bien entendu, le nouveau propriétaire d’un chaton aimerait le prendre dans ses bras et le ramener chez lui tout de suite. En l’occurrence, il est cependant nécessaire de respecter une valeur indicative. Ainsi, on recommande de laisser le chaton grandir auprès de sa mère au moins jusqu’à sa 10e semaine de vie. Attendre au minimum jusqu’après la 12e semaine de vie avant de séparer la chatte de ses petits est considéré comme le moment idéal. 

Bien entendu, le nouveau propriétaire d’un chaton aimerait le prendre dans ses bras et le ramener chez lui tout de suite. En l’occurrence, il est cependant nécessaire de respecter une valeur indicative. Ainsi, on recommande de laisser le chaton grandir auprès de sa mère au moins jusqu’à sa 10e semaine de vie. Attendre au minimum jusqu’après la 12e semaine de vie avant de séparer la chatte de ses petits est considéré comme le moment idéal. 

L’éducation

Après avoir ramené le chaton à la maison, vous devez commencer son éducation. Dans un premier temps, apprenez-lui avant tout à devenir propre. En soi, cet apprentissage est assez simple.

Il suffit de montrer la litière au chaton et de l’y asseoir.

Au départ, il arrive parfois que votre petit compagnon confonde les granulés de sa litière avec un jouet et commence par s’amuser avec. Ce n’est pas grave du tout! Bien sûr, il est également possible qu’il ne trouve pas tout de suite sa litière. La règle d’or dans ce cas: ne pas gronder ni punir le chaton. Vous n’obtiendriez rien à part – au pire – exactement l’inverse de l’effet recherché.

Si vous voyez votre chaton chercher en vain sa litière au moment de vouloir faire ses besoins, portez-le jusqu’à l’endroit où elle se trouve et posez-le dedans. Très vite, il sera capable d’associer le lieu au besoin.

  • facebook
  • youtube