La visite avec le chien chez le vétérinaire - Royal Canin
Bienvenue Chien Le Chien Chez le vétérinaire

Chez le vétérinaire

imprimer aA+ Aa- RSS
Chez le vétérinaire

La visite avec le chien chez le vétérinaire

Vous devez protéger votre chien contre les maladies évitables, notamment en l’emmenant régulièrement chez le vétérinaire pour effectuer les vaccinations préventives et les contrôles de santé de routine.

Toute participation à une exposition canine ou tout séjour à l’étranger nécessite un carnet de vaccination à jour.

La première visite

Contactez votre vétérinaire avant même l’arrivée de votre chiot afin de convenir d’un premier rendez-vous, lors duquel il pourra procéder calmement à un examen général complet.

Vous n’avez pas idée de toutes les odeurs qui viennent chatouiller la truffe de votre chiot dans un cabinet vétérinaire! Il est assailli par un mélange d’odeurs d’autres chiens, de chats, de cochons d’Inde, d’oiseaux, de personnes inquiètes, de produits désinfectants et de médicaments. Sans compter les bruits divers provenant des cages et caisses de transport, mais aussi des pièces attenantes à la salle d’attente. Avec toute cette agitation ambiante, il est préférable que votre chien vide sa vessie avant d’entrer dans le cabinet vétérinaire. Renseignez-vous au préalable par téléphone pour connaître l’endroit prévu à cet effet. Emmenez-y votre animal avant son rendez-vous pour qu’il puisse flairer et faire ses besoins.

Vous pourrez ensuite prendre place tranquillement dans la salle d’attente.

Vous pouvez faire une exception à cette règle lorsque vous vous faites du souci pour votre petit compagnon parce qu’il est faible ou qu’il a de la fièvre ou la diarrhée. Dans ce cas, laissez votre chiot dans la voiture jusqu’à ce que votre tour arrive puis prenez-le dans vos bras et amenez-le directement en salle de consultation.

Identification

L’identification du chiot
Tous les chiens doivent être identifiés avec un numéro différent en fonction de sa taille et du pays. Si vous avez opté pour un chien de race, l’éleveur aura déjà fait implanter une micropuce. Si tel n’est pas le cas, demandez à votre vétérinaire de procéder à l’identification de votre chien et de l’inscrire sur un registre des animaux domestiques. Si votre compagnon se perd, il pourra ainsi être identifié, où qu’il soit.

La puce électronique
Cette méthode, obligatoire consiste à implanter un minuscule transpondeur à l’aide d’une aiguille creuse sous la peau du chien, au niveau de l’encolure. La procédure est similaire à une vaccination. Un lecteur permet alors de lire à tout moment le numéro de votre chien. Demandez conseil à votre vétérinaire: il procédera volontiers à l’identification de votre chien.

La vaccination

Les chiens sont menacés par une multitude de maladies infectieuses, notamment la maladie de Carré, la leptospirose, l’hépatite contagieuse canine et la parvovirose. Les chiots sont vaccinés contre ces maladies, la première fois à l’âge de sept à huit semaines, lorsqu’ils sont encore chez l’éleveur. Pour protéger efficacement votre compagnon, un rappel doit être effectué quatre semaines plus tard. Ne faites pas l’impasse sur ce rendez-vous! À l’âge de 12 semaines, faites également vacciner votre chien contre la rage. Le rappel de ce vaccin, ainsi que de tous les autres, est annuel.

Parasites intestinaux

Les parasites intestinaux (différents types de vers) peuvent infester le chiot par l’intermédiaire du lait maternel ou même avant, alors qu’il est encore dans le ventre de sa mère. C’est pourquoi l’éleveur vermifuge régulièrement la mère et sa portée. Demandez-lui à quand remonte la dernière vermifugation afin que votre vétérinaire établisse un calendrier pour votre jeune chien. Les vermifuges se présentent sous forme liquide, de pâte ou de comprimés. Le vermifuge liquide ayant généralement bon goût, votre chiot l’avalera sans rechigner. S’agissant de la variante sous forme de pâte, étalez la quantité requise dans sa gueule et tenez sa tête légèrement levée. Il lèchera et avalera alors le vermifuge. Pour lui donner un comprimé, cachez-le parmi trois à quatre croquettes que vous proposerez à votre chien directement dans votre main. Vous pouvez aussi en déposer un sur l’arrière-langue, fermer sa gueule et tenir sa tête levée tout en massant doucement sa gorge. Lorsque votre chien avalera le comprimé, celui-ci descendra facilement dans l’œsophage.

  • facebook
  • youtube