Le coup de chaleur

Conseils saisonniers

Print aA+ Aa-
Le coup de chaleur

Le coup de chaleur

Le chien ne transpire pas comme l’homme

Lorsqu’il fait chaud, vous devinez des traces de pattes humides sur le carrelage. Mais ces quelques glandes sudoripares ne suffisent pas à rafraîchir votre animal: les chiens régulent leur température corporelle en haletant. L’eau s’évapore par les muqueuses de la gueule, de la gorge, de la trachée et du poumon ainsi que dans l’air expiré. Le rafraîchissement du corps occasionne une déperdition d’eau significative car ce dernier brûle près de 2430 kJ par litre d’eau évaporé. L’eau que le chien boit régule également la température de son corps. C’est pourquoi il est particulièrement important qu’il se désaltère régulièrement, notamment en été. Les besoins en eau d’un chien oscillent généralement entre 0,5 et 1 litre par jour, mais peuvent doubler durant les mois chauds. Les moyens dont il dispose pour réguler sa température corporelle sont parfois insuffisants, surtout en période estivale.

Le coup de chaleur: symptômes

Ne sous-estimez pas le risque d’un coup de chaleur ni la gravité de ce problème. Les premiers symptômes se traduisent par une agitation du chien et la coloration rouge vif de ses muqueuses et de sa langue. Son cœur bat plus rapidement et sa température corporelle grimpe à plus de 42°C. Dans la phase suivante, il essaie désespérément de respirer tandis que ses muqueuses se cyanosent. En état de choc, il bave. Il peut également souffrir de diarrhée ou de vomissements, ce qui accélère la déshydratation de son corps. L’animal est pris de tremblements et de tressaillements, voire de convulsions. La phase de coma consécutive peut entraîner la mort suite à la formation d’un œdème cérébral et à un arrêt du système respiratoire et cardio-vasculaire.

Votre chien souffre d’un coup de chaleur: les mesures d’urgence
En premier lieu, amenez votre chien au frais et à l’ombre. S’il est toujours conscient, essayez de le faire boire. Faites chuter progressivement sa température en le couvrant avec une couverture humide ou en aspergeant sa tête, ses oreilles et les espaces interdigités de ses pattes à l’eau tiède. Ne le plongez jamais complètement dans de l’eau froide! Après ces premiers secours, conduisez votre chien chez un vétérinaire le plus vite possible. Veillez à bien aérer la voiture pendant le trajet.

Les précautions à prendre

Lorsqu’un chien est svelte ou qu’il peut circuler librement, il risque moins de souffrir de la chaleur. Le risque d’un coup de chaleur augmente pour tous les chiens à partir d’une température de 30°C, voire dès 20°C pour ceux à poil sombre. Il est d’autant plus élevé que l’animal est jeune ou âgé. Le coup de chaleur survient généralement chez les groupes à risque susmentionnés ou chez des animaux enfermés dans une voiture ou dans une pièce en plein soleil.

  • Pendant les mois chauds d’été, programmez longues promenades et activités sportives en compagnie de votre chien aux premières ou aux dernières heures du jour.
  • Lorsque vous promenez votre chien en été, accordez-lui suffisamment de temps pour s’arrêter et se reposer à l’ombre.
  • Ne laissez jamais votre chien seul dans une voiture.
  • Lors d’un trajet en voiture, veillez à bien aérer votre véhicule, même dans les embouteillages.
  • Ayez toujours de l’eau à disposition. D’une manière générale, emportez une bouteille d’eau pour votre chien lors de tout trajet en voiture ou de toute randonnée.
  • facebook
  • youtube