Vieillissement - Royal Canin

Le guide du chien senior

imprimer aA+ Aa- RSS
Vieillissement

Vieillissement

Le chien auxiliaire de sécurité

Chien sentinelle, pisteur, patrouilleur, chien de liaison ou sanitaire… Aujourd’hui, le chien est un acteur principal dans la recherche des hydrocarbures, des explosifs ou des stupéfiants. Là également, il met son extrême dévouement, sa générosité et ses capacités au service de l’homme, de la société et de leur sécurité.

Les premiers signes de l’âge

Il n’est pas facile de repérer les signes de vieillissement de son chien quand on vit tous les jours à ses côtés. Pourtant c’est vous qui le connaissez le mieux, qui êtes le plus même de remarquer les modifications physiques et/ou les changements de comportements indiquant que votre chien prend de l’âge… Pour vous aider à mieux déceler les éventuelles marques du vieillissement de votre chien, voici quelques signes visibles:

Activité

Avec une vitalité en perte de vitesse, les chiens âgés peuvent se désintéresser de leurs jouets ou montrer moins d’enthousiasme lors des promenades. Moins agiles et plus lents, ils peuvent aussi avoir des difficultés à faire certains exercices auparavant effectués sans problème. Enfin, le temps de sommeil tend à augmenter avec l’âge chez certains chiens.

Poids

Le métabolisme des chiens âgés change et l’on constate fréquemment une fonte de la masse musculaire combinée au développement de la masse graisseuse. Et plus les années passent, plus les risques d’embonpoint et d’obésité sont importants.

Peau-poil

Le vieillissement de la peau s’exprime par:

  • une apparition de poils blancs autour du museau en particulier et des yeux
  • une raréfaction des poils et par conséquent une perte de volume
  • un pelage terne et cassant
  • un épaississement de la truffe et des coussinets
  • dans certains cas une formation de kystes ou de tumeurs cutanées

A noter: la liste de ces signes n’est pas exhaustive et les manifestations du vieillissement peuvent varier d’un chien à l’autre, selon ses antécédents médicaux ou chirurgicaux, son hygiène alimentaire ou son mode de vie.

Les changements comportementaux

Au même titre que l’Homme, le chien peut être touché par le vieillissement cérébral. Un processus naturel qui entraîne parfois l’altération de certaines facultés ou des trouble du comportement, conséquences directes du déclin de la mémoire et de l’apprentissage:

  • désorientation à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison
  • modification des relations sociales avec les maîtres et la famille
  • perte de la propreté
  • troubles du rythme de sommeil

La vue, l’ouïe et l’odorat, peuvent aussi perdre de leur acuité avec l’âge. Ces pertes sensorielles peuvent alors être à l’origine de l’augmentation du temps de sommeil, d’une certaine forme d’agressivité ou d’anxiété, le chien percevant de moins en moins bien son environnement.

Si votre chien présente certains de ces signes, n’attendez pas pour réagir: consultez votre vétérinaire et dressez-lui une liste exhaustive des changements constatés. Ces troubles comportementaux ne sont pas une fatalité et plus ils seront détectés tôt, plus le traitement sera efficace.

Un repérage précoce des signes du vieillissement permet de commencer un traitement adapté et d’améliorer le confort de vie de votre chien. Stimuler un chien et lui donner une alimentation adaptée à son stade de vie permet de retarder le vieillissement cérébral. Les signes de l’âge apparaissent de manière progressive et peuvent différer d’un chien à un autre.

  • facebook
  • youtube