Les Autres Nutriments - Royal Canin
Bienvenue Produits Les nutriments Les Autres Nutriments

Les Autres Nutriments

imprimer aA+ Aa- RSS

Véritable valeur ajoutée

Aujourd’hui, certains aliments ont des objectifs plus ambitieux que de simplement répondre à des besoins en évitant à la fois les excès et les carences nutritionnelles. Dès lors que l’on parle de Nutrition Santé, il est intéressant de se pencher sur certains nutriments qui peuvent avoir une vraie valeur ajoutée pour prévenir certaines maladies, pour ralentir des processus dégénératifs comme le vieillissement ou pour simplement améliorer le bien-être de l’animal.

Le terme “Neutraceutique” ou “Nutriment-Santé” est parfois donné pour ces nutriments qui ne sont pas indispensables à l’animal mais qui peuvent améliorer sa qualité de vie.

Dans cette famille très hétérogène (et qui ne cesse de s’agrandir au fur et à mesure que les connaissances en Nutrition progressent !), on trouve des éléments aussi divers que : des antioxydants pour lutter contre les radicaux libres, des molécules pour protéger les articulations, des extraits végétaux pour renforcer la protection cutanée, des bactéries pour agir sur l’équilibre de la flore intestinale etc.

La liste pourrait être beaucoup plus longue. À titre d’information, seuls quelques exemples sont présentés ici. Ces “autres nutriments” peuvent avoir des effets à court ou long terme. A court terme, il s’agit d’améliorer le fonctionnement de l’organisme ou d’atténuer des phénomènes indésirables, comme des douleurs articulaires, des irritations cutanées ou des désordres digestifs. A plus long terme, l’objectif est de limiter l’incidence des agressions extérieures ou de freiner le vieillissement de certains organes.

Le champ d’action de ces nutriments concerne à la fois le corps et les capacités cognitives de l’animal. Par exemple, un apport précoce d’antioxydants dans la vie de l’animal permet à la fois de lutter contre le développement de la cataracte du chien âgé mais aussi contre l’apparition de certains troubles du comportement liés à la perte de ses capacités d’adaptation. Chez l’homme, de nombreuses études ont mis en évidence l’intérêt des antioxydants dans la prévention de certaines maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer.

 A retenir

L’eau, les antioxydants, les pigments caroténoïdes, les polyphénols, ou encore la glucosamine préviennent et traitent l’arthrose, luttent contre le vieillissement, permettent la lutte anticancéreuse…

  • facebook
  • youtube